samedi 6 août 2016

Sébastien Preschoux

Profondément marqué par l’art optique, mais également par les valeurs de l’enseignement du Bauhaus prônant une instruction axée sur la valeur fondamentale du travail manuel, Sébastien créé inlassablement des dessins de plus en plus complexes pouvant rivaliser avec ce qu’une machine pourrait produire en quelques instants.

Par cette démarche il a su créer une confusion visuelle chez le spectateur pouvant amener ce dernier à s’interroger sur l’origine (humaine ou mécanique) de ses travaux. 

Mais ce n’est qu’en s’approchant que le spectateur aura pu identifier les stigmates du passage de la main humaine, attitude que Sébastien nomme la récompense du curieux.



samedi 23 juillet 2016

Alëxone Dizac et son graffiti impressionnant!

Le grand artiste peintre Alëxone Dizac est né en 1976. Il vit et travaille à Paris.
Tout comme son nom dont les trois dernières lettres trahissent son passé de tagueur, l’œuvre artistique d’Alëxone est marquée par l’empreinte indélébile du graffiti. Il se fait connaître au début des années 1990 avec ses « oediperies » qu’il réalise alors dans les rues ou ailleurs, qui mêlent graffiti, calligraphie épurée et installation in situ élaborée. 

C’est l’un de nos artistes résidents à la galerie David Bloch, où il vous propose le meilleur de ses travaux chaque année, venez faire un détour pour découvrir ses œuvres en personne !

                

samedi 16 juillet 2016

Tanc, un musicien artiste d'exception!

TANC est un musicien artiste plasticien qui fait partie des plus grands au monde. Né à Paris le 11 Mai 1979, il vit et travaille à Paris.

C'est un artiste résident de la David Bloch Gallery, Tanc a déjà exposé à travers le monde, de Paris à New Delhi, de New York à Shanghai…
Tanc a grandi avec le graffiti. Il considère que l’art de la rue est éphémère et que l’action est plus importante que le résultat. 

Pour lui « artiste est un mode de vie », l’investissement doit être total et l’intégrité absolu. Au début des années 2000 il se concentre sur un travail d’atelier et se démarque tout de suite des graffeurs traditionnels par son travail basé sur le trait. Une recherche sur la synthèse.
D’abord de son nom, puis de celle des tags en général, puis des personnes, de la musique, et pour finir de son sujet préféré : la vie

samedi 18 juin 2016

L'artiste Arne Quinze

Arne Quinze est né en 1971 en Belgique, il vit et travaille à Saint -Martens- Latem, Belgique. Dans les années 80, il commence son éducation artistique en tant que graffeur, il n’a pas suivit un cursus d’enseignement officiel dans l’art. Arne Quinze crée de grandes et petites sculptures, mais aussi des dessins, des peintures et des installations à grande échelle. 

Les œuvres plus petites telles que ses esquisses et dessins sont la base de ses recherches pour ses grandes installations. Les lignes directrices de son travail sont tout d’abord le travail de différents types de bois, y compris du bois récupéré, l’utilisation de couleurs électriques à travers des peintures fluorescentes, mais avant tout et surtout le travail autour de la communication et de l’interaction sociale au travers de l’urbanisme. Depuis quelques temps, il a commencé des recherches sur de grandes installations en acier.

samedi 11 juin 2016

Le grand artiste Mare

Mare est un New-yorkais, sculpteur / peintre / chercheur / ambassadeur culturel des États-Unis, qui, en 1985 devient le pionnier d’une nouvelle version du graffiti urbain en tant que sculpture moderne.
Tout au long de sa carrière en tant que sculpteur, Mare a constamment apporté des innovations à l’esthétique du genre et au vocabulaire.

Ses sculptures métalliques sont inspirées par son goût pour la forme, la lumière, l’espace, dans un environnement architectural. Son admiration de l’art avant-gardiste et des sculptures du dernier siècle a inspiré la fusion de l’esthétique entre le « style graffiti » et les modernistes du début du 20e siècle.

En tant que membre de l’âge d’or du métro graffiti (1975-1985), il peint sous le surnom de « Mare » qui est un raccourci pour « Nightmare » (=cauchemars). Il a graffé aux côtés de beaucoup de maîtres de cette génération : Kel, Dondi White, Crash, Kase2, Noc167 et beaucoup d’autres.



samedi 4 juin 2016

Une exposition artistique qui ravira vos sens!

L’idée à la galerie d'art Marrakech David Bloch est toujours celle d’illustrer de la plus belle des manières les différentes manières de marquer la ville, la façon avec laquelle je m’adapte aux multiples surfaces en cherchant le medium qui convient le mieux aux passionnés de l’art moderne à Marrakech. Je ne cherche pas à montrer l’esthétique du graffiti, mais plutôt à évoquer tout ce qu’il y a derrière. La préparation en amont, l’étude des lieux, l’intrusion, les techniques, les outils, les supports… 

Le tag est l’aboutissement d’un long processus de réflexion et d’expérience, l’addition de plusieurs paramètres qu’il a fallu conjuguer les uns avec les autres pour obtenir un résultat qui s’opère en quelques secondes. C’est toute cette partie immergée de l’iceberg que j’essaye de mettre en lumière dans cette exposition.

samedi 28 mai 2016

Une partie de l'article publié dans l'éponyme Spraymium Magazine

Pour l’exposition « Ubiquités », l’homme aux mille alphabets nous livre son regard sur une discipline qui va bien au-delà d’une esthétique figée. À mi-chemin entre peinture et sculpture, il se concentre sur l’observation et le marquage de la ville telle qu’il a pu l’expérimenter durant ses années d’activisme.

Inexistant sur le florissant marché de l’art urbain, O’clock a accepté l’invitation de l’association Art Azoï et du galeriste David Bloch à investir l’espace Confluence. 

Un lieu de création artistique situé au cœur du XXe arrondissement de Paris, bien plus cohérent à ses yeux qu’une galerie d’art contemporain pour présenter sa vision du graffiti. Après treize jours de travail intensif à Marrakech, il présente ici six pièces originales, fruit d’une longue réflexion sur la façon d’illustrer sa pratique : marquer toutes les surfaces de la ville en s’immisçant dans ses moindres recoins.