samedi 26 novembre 2016

Atlas est l'un de nos artistes résidents!

L'Atlas est un artiste de rue français, peintre, photographe et vidéaste, connu pour son style de lettrage unique et reconnaissable. Son travail est basé sur une réinterprétation de l'écriture ancienne de style Kufi combiné avec des matériaux contemporains tels que le ruban adhésif ou la peinture en aérosol. L'approche de l'artiste le distingue des autres artistes du monde.

Chaque lettre est considérée comme une forme et chaque forme est prise comme une lettre, ce qui conduit à l'abstraction calligraphique et des formes uniques en leur genre pour une exposition à Marrakech.  


Exposition Atlas à Gênes en 2008

jeudi 17 novembre 2016

Harmony Korine

Harmony Korine est un célèbre artiste américain polyvalent - réalisateur, producteur, scénariste et acteur. Il est surtout connu pour avoir écrit Kids et pour avoir dirigé SpringBreakers, Gummo, Julien Donkey-Boy et Mister Lonely. Son film Trash Humpers a été présenté au Festival international du film de Toronto et a remporté le prix DOX au CPH: DOX en novembre 2009. 

Son autre grand succès, appelé Spring Breakers, a été lancé en 2013. En plus de son succès en cinéma, Korine Est également un artiste visuel talentueux qui a produit beaucoup de peintures abstraites et des photographies authentiques.


Une grande partie du travail de Korine est axée sur l'humour sombre et l'absurdité impliqués dans les enfances dysfonctionnelles, les troubles mentaux et la pauvreté. 

Il est également connu pour incorporer des formes et des éléments surréalistes non linéaires dans son œuvre et les présenter de façon expérimentale. Par exemple, l'artiste a utilisé pour mélanger Polaroids, Super 8 et 35mm, lors de la fabrication de son film légendaire Gummo. Une autre caractéristique commune de ses films est blackface, tap-dance et minstrelsy. 

samedi 12 novembre 2016

Le langage du mur

Il y a cet espace spécifique qui représente la surface la plus importante pour les artistes émergents, ainsi que ceux qui ont travaillé pendant des années. C'est l'incitation principale de la motivation pour chaque artiste de rue, et une situation pour des possibilités sans fin - le mur. 

Pendant la période du 13 août au 5 octobre 2014, au Musée Pera d'Istanbul, les visiteurs ont pu lire la langue des murs d'artistes de rue de différentes générations et de différents milieux culturels. L'exposition a contenu des œuvres d'artistes de l'Allemagne, du Japon, de la France, de l'Espagne, de l'Amérique et de la Turquie.

samedi 5 novembre 2016

Le lieu idéal pour les amateurs de l'art

Steph.Cop présente à Marrakech le work in progress: c'est une belle œuvre introspective qui est sculptée à la tronçonneuse.
 
Pour ce genre de prestations, il s'attend toujours à un calme plat du matin, afin de soigneusement rythmer la nature et les saisons, tout en restant en solitaire, mais sans solitude, afin de pouvoir vous mettre en place toute une panoplie de prestations élégantes qui respectent l'art et ses fans dans le monde!


Surtout quand il s'agit du fait que Marrakech s’apprête à accueillir la COP 22. 
 

Chez la galerie Bloch vous trouverez bien détaillée tout un travail documenté de l’œuvre de ce grand artiste, avec des croquis, des études, des mesures, des géométries...

samedi 29 octobre 2016

O’CLOCK

Provenant d'une ère où le graffiti n’avait vraiment aucune notoriété commerciale. Ses diverses expositions à la galerie art Marrakech ont toujours été réalisées au moyen de substituts (photographies – scellés judiciaires – installations….).
Ce bel artiste a toujours été peu enclin à citer son nom sur une toile ceci n’ayant que peu de sens pour celui qui l’a fait de façon illégale et à une époque où le street-art est « à la mode », vantant une iconographie aux arrières goûts de pop-art et de comics qui vire à l’indigeste. O’CLOCK a mis 15 ans pour écrire son tag sur une œuvre d’art.
C’est à travers une série de bas-reliefs que l’artiste a réussi à donner du sens à ce projet.


samedi 15 octobre 2016

Le fameux Sowat

Notre artiste de la semaine qui fait de l'exposition Marrakech a construit une réputation pour lui-même avec son approche unique de l'écriture graffiti à la fois dans le studio et ses interventions urbaines, un homme sur une mission avec ses œuvres d'art inspirées. 

Sowat, un membre de la légendaire Da Mental Vaporz Crew avec des artistes de rue tels que Bom.K, Gris1, Kan et Lek, est devenu intéressé par les graffitis après avoir passé ses étés en Californie, où il a découvert l'écriture Cholo des gangs américains, en particulier le travail de Chaz Bojorquez. 

L'artiste graffiti français a également investi beaucoup de temps à développer des projets URBEX, en particulier avec Lek, qui a entraîné le merveilleux projet d'art urbain Mausolée, un projet secret d'un an dans un supermarché abandonné à Paris. 

Leur prise de contrôle a transformé le supermarché abandonné en un mausolée en hommage à la culture underground disparaissant aujourd’hui. 

samedi 8 octobre 2016

Le grand artiste Arabe Nassyo

Né en 1974 à Paris, Slimane Ismaili Alaoui alias Nassyo est un artiste français s’exprimant dans la peinture, l’illustration et le graffiti, dont il est issu.

Soucieux de ne s’enfermer dans aucun code stylistique, Nassyo se démarque en proposant un art urbain brut et maîtrisé, porté par une gestuelle souple et une écriture raffinée, où se côtoient souci du détail et éxubérance des formes et couleurs.


Natif du XIIIe arrondissement parisien, Nassyo est encore collégien lorsqu’il assiste à l’émergence du graffiti dans le Paris du milieu des années 1980. Passionné de dessin depuis l’enfance, il est vite séduit par cet art nouveau et sa culture du « pseudo », de l’adrenaline et du « free style ». Initié par son ami Soper, il décide de se lancer à la découverte du livre « SprayCan Art » (Henry Chalfant, 1987).